Une politique économique : Recette à 4 ingrédients.

27 septembre 2016

Il y a quelque temps lors d’une soirée chez un ami, une personne m’a demandé, savez-vous ce qu’est-ce qu’une bonne politique économique. Pour moi, c’était évident, c’est l’ensemble des mesures pour l’activité économique. Il me répondait, aller chercher le carré « magique « de Kaldor vous comprendrez. Alors je me suis mis en quête pour trouver ce carré magique de Kaldor et je vais ce soir partager ma découverte avec vous.
C’est une figure géométrique (image) idyllique d’une politique économique parfaite.
Et savez-vous qu’une bonne politique économique se base sur 4 ingrédients principaux, 4 axes ?
1er Elément : La croissance
Il faut de la croissance pour relancer la machine économique. Or la croissance ne se décrète. C’est comme la météo. Ce n’est pas en faisant la danse de la pluie, qu’il va pleuvoir. Mais les responsables peuvent mettre en place les conditions pour une croissance économique soutenue.
Pour que les entreprises investissent et les ménagent consomment, le gouvernement ou la banque centre (LA BCE) doit prendre les mesures en stimuler l’économie. Ce n'est pas une croissance économique que nous avons dans notre pays mais une croissance microscopique. Nous en déduisons qu’à croissance nulle, c’est un gouvernement de nuls!
2eme Elément : L’emploi
Que peut-on faire contre le chômage structurel dans nos pays ? Créer des nouveaux emplois en stimulant la demande et l’investissement des entreprises. Il faut réduire le cout du travail. C’est un domaine très complexe et il n’y a pas de recette miracle au chômage.
3eme Elément : La stabilité des prix
La stabilité des prix est un facteur essentiel du maintien du pouvoir d’achat des ménages.
L’inflation entraîne une amputation régulière du pouvoir d’achat alors que la stabilité des prix contribue au maintien du niveau de vie.
La valeur de l’épargne est préservée quand les prix sont stables.
4eme Elément : balance commerciale
C’est la somme arithmétique de ce qu’on vend à mon partenaire (exportation) et ce qu’on leur achète (importation). Cela nous donne une image de la santé de notre économie. Combien de kg pesons-nous ? Montons sur la balance, nous sommes en déficit de poids. On est dans le rouge en Belgique. Nous devons nous soigner et prendre du poids.
La carré magique est une vue de l’esprit.
Or nous ne vivons pas dans le monde des bisounours !
Dans la réalité, il est très difficile d'atteindre simultanément les quatre objectifs de la politique budgétaire : une forte croissance avec un faible chômage, une faible inflation et une balance commerciale équilibrée.
C’est un quadrilatère déformé étant donné la complexité du monde économique dans lequel nous vivons tous.
Or dans la réalité, ces 4 ingrédients ne sont pas faciles à mélanger.
A quoi bon, ce n’est pas bien grave si le système économique continuer à fonctionner. Vous avez raison mais vous avez tort aussi. Cela dépend de votre point de vue dans le temps. Si il est de court termes, vous avez raison, s’il est de long terme, ce n’est pas bon.
Je vous répondrai : Bien sûr, mais il fonctionne mal.
Et le but d’une bonne politique économique à longue terme, c’est :
•    La cohésion sociale.
•    La justice sociale
•    L’amélioration du niveau de vie
Mon message ce soir à travers ce discours avec le carré magique est le suivant :
Il ne faut jamais oublier les objectifs à Longue Terme de nos actions à court terme.
Ceci s’applique dans tous les domaines et projets de votre vie professionnelle ou personnelle.

AddToAny