Dieu ne joue pas seulement aux dés. Et pourtant si …. Et en plus, …. il joue aussi au poker

27 septembre 2016

Durant mon adolescence, je pouvais voir cette image dans mon lycée. Congres de Solvay : philanthropie scientifique 1927. C’est à ce moment-là, que Einstein proclama à Niels Borh  : « Gott würfelt nicht » (« Dieu ne joue pas aux dés »). Un des pères de la mécanique quantique. Pourtant l’histoire de la science, lui a donné tort. Dieu joue effectivement aux dés avec les systèmes atomiques et sub-atomiques car dans l’univers du tout petit, Dieu joue au jeu de hasard.
A travers l’histoire d’Einstein, le plus grand scientifique du 20ème siècle, l'homme qui m’a inspiré lors de mes études scientifiques à l’université, je voudrais vous illustrer qu’une personne qui m’a jamais commis d’erreurs, n’a jamais tenté d’innover et que même les plus grands d’entre nous font des erreurs pour faire avancer les choses.
Avant l’époque d’Einstein, c’est la physique de Newton qui est la référence, on n’était pas sûr que l’atome existe. Et la lumière était une onde électromagnétique qui se propageait dans l’Ether luminifère selon les 4 équations de Maxwell.
On est en 1905, l’année JACKPOT de la physique. Einstein travaille à l’office des brevets en suisse. C’est un parfait inconnu. Ni prof, ni laborantine. En quelques mois, il va publier 4 articles qui selon moi méritent 4 prix Nobel de physique. Il révolutionne la physique dans 4 domaines différents.
1ème article : E=mc2 : Equivalence entre la masse et l’énergie. Dans 1 gramme de matière = 90.000 milliards de Joules . Nourrir un être humain pendant des milliers d’années. D’où ma question pourquoi on mange autant. Un repas c’est +/- un kilo de nourriture.
2er article : Effet photoélectrique : la lumière est composée de quantas, la lumière est une onde et aussi une particule. Cet article va mettre les fondements de la physique quantique.
3ème article : Mouvement brownien , il va établir la loi de diffusion et il va mettre en évidence l'existence de l’atome.
4ème article : Il va formaliser les principe de la 'Relativité restreinte' et il va établir la liaison espace-temps.

La tête de Newton est tombée. Et il va enterrer la Théorie de la gravitation de Newton.
Ensuite il va élaborer sa théorie de la relativité générale durant 7 ans. Mais il va arriver à des conclusions fautives.
 

Il pensait que l’univers était statique. La constante  est appelée la constante cosmologique. Il a introduit cette variable pour justifier que l’univers était statique.
Hors les observations d’Hubble sur les galaxies lointaines s’éloignaient les unes des autres. Et que l’univers était en expansion. Einstein est obligé de reconnaître que cette constante était une rustine pourrie à sa théorie et “la plus grosse gaffe” de sa carrière.


L’histoire d’Einstein m’amène à 3 observations en corrélation avec notre club d’Orateurs :
[Une mauvaise croyance (comme je ne suis pas bon, je ne suis pas fait pour cela, peut vous porter préjudice et vous fera fermer des portes.]. S’il y avait cru que Dieu jouait aux dés, et qu’il s’intéressait à la mécanique quantique. Le chat de Schrödinger ne serait pas un chat, mais le chien ou l’hippopotame d’Einstein !


La connaissance s’acquière par l’expérience, tout le reste n’est qu’information. Les erreurs commises font avancer. Comme chez Toastmasters, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre la parole.
Comme Einstein un parfait inconnu. Si on ne prend pas de risques, on reste dans sa zone de confort, qu’on n’ose pas (Einstein a eu le courage d’écrire les 4 articles) , vous ne saurez jamais que vous êtes fait pour la prise de parole en public. Alors inscrivez-vous au club auprès de X, nous acceptons les cartes de crédit, les virements bancaires, paiement d’espèce, allez échanger les jetons et venez ici devant, et oser jouer (oser présenter vos idées et vos concepts,  faire vos propres expériences et manipulations, oser exposer  vos résultats, confronté à l’épreuve du réel), vous avez tout à gagner comme Einstein à une certaine époque qui a raflé les mises du prix Nobel de physique en couronne Norvégienne. S’il n’avait pas osé, le récepteur GPS ne fonctionnerait pas aujourd’hui, ce serait une grosse perte pour l’humanité. De même une grosse perte pour nous si vous n’osez pas vous-même venir ici vous exposer dans la lumière.

AddToAny